samedi 17 septembre 2011

Allons chez les Hmongs boire du cacao !

Bonjour,

Oups, une coquille dans le titre, il fallait lire :"Allons à Cacao voire les Hmongs". Mais oui, qu'est-ce que j'irais faire à boire du cacao au Laos !
Dans ce village bien connu et d'un nom que j'aime "Cacao", beaucoup viennent pour la soupe du dimanche et le marché. Les Hmong ont gardés leurs traditions, costumes, broderies, langue et yeux bridés.
A Cacao, il y a également un musée "Le planeur bleu" avec beaucoup de petites bêtes (insectes et papillons non vivants pour la plupart mais aussi mygales, matoutou ... ). Mais j'y retournerai sûrement pour une meilleure visite.

Infos histoire (Grrr) : Cacao est un village très connu à environ 50 km de Cayenne. Il fait partie de la commune de Roura même s'il a été question de le détacher. Il a été de 1850 à 1855, pénitencier de Cacao et bagne de Saint-Augustin ! Abandonné, le village renaît en 1977 avec l'arrivée des Hmong, réfugiés politiques originaire du Haut-Laos dans le sud-est asiatique. Cette terre n'était qu'une vaste étendue de forêt dense. A force de travail, les Hmong sont devenus les plus gros producteurs de fruits et légumes du coin et des environs ;-)). On les voit au marché de Cayenne et le dimanche, c'est jour de marché chez eux, à Cacao.
Les amis Hmong qu'a Marie dans son école lui disait que là, à l'école, c'était les vacances pour eux. Sinon, effectivement, c'est tous les jours le travail dans les champs quel que soit le temps.

A la fin du 19e siècle, on y découvrit la mine d'or Boulanger, toujours en activité. Cette mine, américaine à l'origine, sera ensuite sous contrôle allemand, brésilien et français. En 1982, on y découvrit une pépite de 1,5 k.

Le nom de Cacao date probablement du XVII e siècle, époque où les Jésuites entretenaient des plantations de cacao et de café. De nos jours, il ne reste plus que quelques arbustes.
Fin d'infos histoire. (Ouf. Vous saurez que je n'aime pas trop l'histoire ;-))

Maintenant les photos. (Je reviendrais encore sur Cacao en trois ans et je détaillerai certains sujets au fur et à mesure. Après tout, je découvre tout également au fur et à mesure, tout comme vous, n'étant arrivée qu'il y a un mois et demi !)

Le ciel nous tomberait-il sur la tête. A gauche, on voit bien les trombes de pluie.



La seconde partie de route est en travaux afin de l'améliorer. Je pense que les Hmong vont apprécier, eux qui descendent régulièrement sur Cayenne afin de vendre leur production.



Il pleut et nous trouvons refuge provisoirement dans l'église pour une petite visite. On peut y voir des broderies faites par les mains expertes des femmes Hmong. L'église est bien vide ...



Tout le monde est au marché. Enfin, c'est la fin, là ! Tout le monde ramasse. Mes deux marmottes (mon mari et Marie ma fille) ne se sont pas levés assez tôt !



Nous aurons tout de même une idée de ce qui se vend, se fait ... car nous y reviendrons bien entendu. Ici, des tableaux dont le bleu est fait avec les ailes de papillons morpho.



Au musée, nous trouverons les leurres qui attirent ces papillons. Ceux-derniers sont capable de voir le leurre à plus de 50 mètres. Reste ensuite à les attraper.



Ici, une poterie du XIII ème siècle. On peut voir l'opposition des visages à droite et gauche avec un œil ouvert et un fermé.



Ici, se sont des sortes de dominos fabriqués avec des morceaux d'os à la fin du XIX ème siècle au bagne de Cayenne !



Dans le musée, on trouve également des objets Hmong. Ici, un collier moderne de jeune fille



et des broderies de scènes de tous les jours. Cela me fait penser aux broderies malgaches.



Et ... les petites bêtes à éviter. Ceci dit, pour l'instant c'est plutôt les moustiques qui nous aiment et mon nouveau parfum, de mode actuellement, est "Off tropical" !!!



Bon, c'est bien beau tout cela, mais certains sont fatigués et moi j'ai faim !



La semaine prochaine nous irons donc manger chez les Hmong.

A bientôt

La suite est ici : Allons donc manger chez les Hmongs

Message précédent

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Cat,

Superbe reportage, très original (et inquiétant aussi, les bestioles). Les photos sont belles et les articles intéressants mais je ne suis pas sûr que j’irais manger chez les Hmongs. A voir toutes ses bestioles, je renâcle à l’idée de gouter les spécialités locales. ;-)

Bonne continuation,

Sami


(L’araignée – phoenetria – ressemble aux babouks, des araignées typiques de la Réunion mais beaucoup moins dangereuses)

Cat a dit…

Bonsoir Sami,

merci, merci de venir me voir et de passer voir mes amis les Hmongs. Je n'ai pas trouvé de drôles de choses dans la soupe ;-) Ca va, je suis toujours en vie. Ouf !
Je me souviens des babouks, très jolies avec leur petite touche orangée.
Passe voir les cuisines lundi prochain, j'aime également certaines des photos à venir.
Merci Sami. A bientôt peut-être.

Léa piriou a dit…

Coucou cat !

J'ai un gros coup de coeur sur la dernière photo de cette série, sans doute la mère et sa fille, elle fait ressortir beaucoup d'émotion je trouve :)

Cat a dit…

Merci bien Léa. Malheureusement, je me sens obligée de les marquer et même ne pas publier certaines que j'ai de très jolies mais quand il y a des personnes, je préfère éviter le net.

Richard a dit…

Bonjour,
intéressant les leurres de papillons !
Je en savais pas que cela existait : tu m'as donc appris quelque chose, merci.

Cat a dit…

Richard, merci bien pour ton passage. Ah, tu sais, j'en apprends aussi tous les jours. Bonne journée.