Tous mes liens sur cette même adresse

Une galerie Flickr ici

Pour les dames de La Seyne, j'ai votre sac Ik.., laissez moi un mot ici (sur n'importe quel article, votre message ne sera de toute façon pas publier directement) ou à l'adresse sur ma carte de visite. Merci

Manga'zur 2018 ici sur facebook

Une page facebook photos. Cliquer sur ce lien

Run'bow colors 2016. Cliquer sur ce lien

Des liens et des photos de la Guyane et ... d'ailleurs. Cliquez et regardez ci-dessous

Carnaval ici, cliquez et regardez ci-dessous

Blog Varois ou encore Festival Taputapuatea (blog Tahitien)

vendredi 30 décembre 2011

Balade près de Kaw, la montagne Favard

Bonjour,

non, nous n'avons toujours pas fait les marais de Kaw. Entre vacances pas toujours facile à accorder, réservations pour une balade très prisée, ce n'est pas toujours évident mais cela viendra ...

Nous avons tout de même pris la route de Kaw pour aller jusqu'à l’embarcadère. En chemin nous avons tout de même pu assister à l'accouplement de toucans. Malheureusement un peu loin pour avoir de bonnes photos à vous proposer. Le lever à 5 heures du matin était indispensable de façon à être suffisamment tôt sur le site. Nous croiserons aussi la Coracine noire que je vois pour la première fois et le milan à queue fourchue que j'affectionne particulièrement.

Près du site des toucans, nous verrons beaucoup de toiles d'araignée digne d'une belle décoration d'Halloween. Je pensais reprendre des photos d'arbustes entièrement entoilés au retour mais nous avons du rentrer plus vite que prévu.



Le bateau qui est sur le marais me plait bien. En particulier les reflets colorés.



A l'embarcadère, une balade de 3 km nous attendais : la montagne Favard. C'est plutôt une petite colline de 200m d'altitude.

Arrivés au terme du chemin, nous rencontrerons ce lézard qui me fait bien penser aux caméléons de Madagascar, immobile sur la pierre amérindienne.



Superbe roche gravée amérindienne.



Un bas de tronc ressemblant aux pattes d'éléphant ne peux que "cacher" ...



un arbre éléphantesque, gigantesque, grandiose comme bien souvent.



Nous trouverons également différentes graines dont je ne connais pas encore les noms. Des petites noires, des moyennes rouges encapsulées dans une coque dure ... Le chemin par endroit était entièrement couvert d'un épais tapis de feuilles.

Infos :

Nous raterons les vestiges d'une ancienne exploitation agricole. Je n'en parle donc pas. Par contre, le chemin se termine à la magnifique roche gravée amérindienne. Cette roche gravée fait partie des mystères de la culture amérindienne car on ne connait pas réellement sa signification.
La roche est composée de riches motifs entremêlés, taillés dans du granit ; en haut à droite, on distingue une figure anthropomorphe (forme humaine)ainsi que deux figures serpentiformes. Ces gravures sont obtenues par piquetage, suivi de polissage. On a répertorié en Guyane 17 sites de roches gravées ou d'assemblages de pierres, censées traduire certaines légendes ou croyances amérindiennes en image. On peut les estimer pré-colombiennes.

"On ne trouvera peut-être jamais l'interprétation de ces mythogrammes, mais le simple fait que ces gravures aient été réalisées et qu'une motivation profonde les ait inspirées, leur confèrent un intérêt incontestable et suscitent respect et émotion." Marlène Mazière

Balade sympathique à faire mais énormément de moustiques. Prévoyez donc une bonne protection. J'ai du perdre au moins trois litres de sang malgré l'anti-moustiques que nous avions. Je crois que je vais aller tester différentes marques d'anti-moustiques à cet endroit ;-)))

Voilà pour aujourd'hui.

A bientôt

Message précédent      Message suivant

Aucun commentaire: