Tous mes liens sur cette même adresse

Une galerie Flickr ici

Pour les dames de La Seyne, j'ai votre sac Ik.., laissez moi un mot ici (sur n'importe quel article, votre message ne sera de toute façon pas publié directement) ou à l'adresse sur ma carte de visite. Merci

Manga'zur 2018 ici sur facebook

Une page facebook photos. Cliquer sur ce lien

Run'bow colors 2016. Cliquer sur ce lien

Des liens et des photos de la Guyane et ... d'ailleurs. Cliquez et regardez ci-dessous

Carnaval ici, cliquez et regardez ci-dessous

Blog Varois ou encore Festival Taputapuatea (blog Tahitien)

vendredi 2 mars 2012

Le carnaval de Kourou

Bonjour,

Voici donc le carnaval de Kourou

1-

Les touloulous sortent des bals fermés pour la prévention sida.

2-

Les belles plumes arrivent

3-

4-

5-

6-

Voici le roi du carnaval. Il représente la forêt et a un disque d'or dans le dos avec différends serpents de Guyane.

7-

et la reine

8-

Le groupe que j'ai préféré. Pour ses couleurs, son dynamisme et sa bonne humeur.

9-

10-

11-

12-

Ah, l'image se trouve dans le mauvais sens. Bah, joueur de ?? "tuyau"

13-

14-

Il y aura deux groupes montés sur échasses.

15-

16-

17-

De la boue pour costume ! Ca fait mal quand ça sèche, tout comme l'argile. Ce sont les Nèg'vase. Ils ont pour mission de repousser le public qui gênerait le passage.

18-

Les orpailleurs sont là. Bien faux, ceux-là.

19-

20-

Natural Tribal nous présente ses vaches et ses vachers. Bien jaloux, il valait mieux ne pas trop s'approcher du troupeau.

21-

22-

23-

24-

25-

26-

Les couleurs fixées par l'organisation étaient argent et violet. Certains ont suivis, d'autres non (des costumes à refaire pour chaque parade !)

27-

Costumes en coco. L'aisance qu'avait ce groupe sur ses échasses était impressionnante.

28-

29-

30-

Tout au cours du spectacle et entre deux groupes les travestis font leur show.

31-

Les Neg'marrons enduits de suie huileuse sont là pour resserrer les rangs si le public empiète sur le passage (tout comme les Neg'vase).

32-

Le poids des fruits (dans les chapeaux).

33-

34-

35-

36-

37-

38-

Dans le public.

39-

Pour Sami, entre autre. Pas de cadre mais une signature bien visible :-((. Photo prise à Tahiti lors de danses.



Petit chaperon rouge ?

40-

41-

Les travestis.

42-

Les Neg'vase. Ca sèche !

43-

Les pintades ? Très joli char en tout cas.

44-

45-

46-

47-

48-

Détail ...

50-

Ici, c'était un des chars de la fin.

51-

52-

Jolies, plumées et dénudées, voici Patawa qui a la côte avec tout le public et surtout les photographes. Certains avaient les yeux qui brillaient tout à coup. Allez savoir pourquoi ;-))

53-

54-

55-

56-


58-

59-

Le vidé, la fin, le public suit le défilé.

60-

Il reste pourtant les bulles qui ferment ce festival.

61-

Détail ...

62-

Ouf ! Trois bonnes heures de défilé et plus de place sur mes cartes photos :-(( J'étais limite. Je préfère mettre Kourou que Cayenne car il a plu énormément lors du défilé de Cayenne.

that's all folk !

Message précédent     Message suivant

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Cat,

En arrivant à la dernière photo, je me disais que j’avais une petite préférence pour les portraits. Par exemple ( 3 4 et 6 ). Des visages de belles personnes et la " vérité ", c’est dans les visages qu’elle s’exprime. Les autres costumes, ceux qui cachent tout, les touloulous par exemple et leur débauche de couleurs, au fond ne montre pas grand-chose qui capte le regard.
Cependant, il y a certains groupes ( 9 ) plus élégants, plus raffinés aussi dont la sobriété des couleurs laisse à voir des portraits, des expressions comme celle de cette petite jeune fille qui est magnifique.
Les Nèg’vase me font penser à des sculptures de Francis Bacon en beaucoup plus " charnues " toutefois ;-)
Mais le regard, l’attitude théâtrale de cette femme ( 28 ) dans son costume végétal me touche peut-être plus que tous. Malheureusement, il faudra imaginer les échasses... ;-)
Les nèg’marrons, là ce sont de véritables statuettes africaines en mouvement.
Finalement, dans la série des portraits, je crois que la plus troublante est cette jeune femme ( 39 ). Elle me rappelle un peu une photo similaire que tu avais faite à Tahiti d’une jeune polynésienne dans une posture assez semblable.
Les détails affriolants de la 50 ne me laisse pas insensible mais ce qui m’amuse ( sans raillerie déplacée ) ce sont les doigts de pieds de la demoiselle ( 52 ) que son escarpin ne contiennent pas. Il est vrai qu’à Kourou, les princesses marchent plus souvent pieds nus qu’avec des ballerines de parisiennes boulevardières ;-)

C’est la saison des carnavals un peu partout dans le monde. En voyant tes photos, après avoir vu celles de d’autres carnavals, je remarque en détaillants les costumes les différences de niveau de vie. La Guyane est riche de ressources naturelles diverses mais les guyanais sont pauvres. Enfin, ils sont beaux et fiers et c’est déjà une belle richesse d’âme.

Merci m’dame !

Amitiés,

Sami

Captcha : lapavu – ... J’ai loupé quelque-chose ? :-)

Cat a dit…

Bonjour Sami,

merci, merci pour ce commentaire. Je suis devenue comme toi : j'ai une grande préférence pour les portraits. Je rêve d'avoir un(e) acteur comme modèle. Mais finalement j'en ai plein dans les rues.
Le groupe que j'ai préféré a été magnifique et leur danse également. Peu de photos pourtant. Je crois que j'ai du rester les regarder baba !
J'ai remis (en copie d'où la perte de qualité, je pense) la photo faite à Tahiti. Je l'ai habituellement sous mon regard dans le salon mais là, justement, elle est en expo à la boulangerie de Matoury.

Voilà donc, c'était mon carnaval.

Amitiés,

Cat